Le site porte l’empreinte de l’homme, un début d’initiative inaboutie …

Le développement de ce programme s’inscrit dans le pas d’un élan esquisse : un plateau horizontal exprime une volonté délibérer de faire rase de l’existant pour accueillir sans contrainte notre présent … et notre avenir.

L’édifice bâti sur 2700m2est clairement oriente vers l’Est, et chœur vers l’Orient.

Le fronton se développe en plan concave – comme des bras  ouverts  pour accueillir le visiteur sur un ample parvis.

Un médaillon portant l’effigie de notre Dame du Mont Carmel en orne le cœur. Il est encadre par les statuts de st. Joseph et de St. Jean

A hauteur de 12 mètre se perche une loge de réception.  Elle permet à un officiant, ou à des invites de l’évêque, d’accueillir des foules importantes massées sur l’esplanade, ou encore de présider des cérémonies exceptionnelles.

Le sommet présente une ouverture circulaire franche, transparence lumineuse vers le ciel. Cet évidement recevra les cloches, ainsi que la terrasse  Tam-Tam.

La croix sera plantée à travers ce vide.

Approchons du parvis :

Dans l’axe de l’ouvrage, le trône le baptistère, poste en sentinelle. Une grille décorative mettre à l’abri de possible actes de vandalisme.

  • Au fond du parvis, cinq porte s’offrent a nous :
  • La porte centrale qui commande l’allée axiale ;
  • Deux portes latérales donnant accès au déambulatoire ;
  • La porte sainte ;
  • Une porte complémentaire accès aux travées Franchissons la porte centrale

La nef de forme ovale rappellera la douceur du sein maternel. De part et d’autre elle est embrassée  par une galerie.

  • Déambulatoire donnant accès aux travées par les bords. Chaque cote est desservie par deux accès latéraux. Cette galerie pourrait, entre autres, accueillir un chemin de croix…
  • Le ciel strie d’ogives convergentes. Ces lignes de renfort impriment notre détermination à croitre et nous élever dans notre La croisée d’ogives centrale, point de rencontre majeur dans ce ciel portera la majestueuse couronne lumineuse de notre  Dame.
  • La voute plafonnière est galbée et atteint son point culminant dans l’axe du fond de chœur, au sommet de la croix constituée en support essentiel de l’édifice.
  • La nef (1600 m2) présente une capacité de de 2000 places.
  • La tribune (800 m2) en offrira 600 sur ses gradins.

En fond de galerie sur une superficie de 450 m2

  • à gauche du chœur
  • On accède directement à la chapelle (capacité de 100 places).

En fond de la galerie Sud ;

  • A droite du chœur
  • Accès direct à la sacristie avec espace spécifiques pour les célébrants et les servants.

Ces locaux adossent au corps de la cathédrale. Ils seront séparés par le caveau, ultime demeure de dignitaires de l’Eglise, pour compléter le niveau bas.

Dans un souci d’exploitation rationnelle de la structure et pour répondre a de réels besoins, l’étage sure 450 m2 sera aménagé en bureaux et en locaux d’archives. Il sera  accessible uniquement par une passerelle extérieur.

Voici, brosse a grange traits ce projet de la cathédrale notre Dame du Mont Carmel, en gestation active.

Quelle est votre impression ? Vous parle telle ? Que vous suggère-t-elle ?

Un squelette de diplodocus ? Une carasse de cachalot ? Une silhouette animale mouvement ?

On peut encore imaginer :

Une bulle en émergence de cette terre d’Afrique,

   vaste et protectrice pour accueillir,

       Arc boutée sur sa détermination à exister

            et à croire…dans notre Foi !

Gageons que chacun saura y voir un témoignage vivant de notre présent, confiant en l’avenir. Il sera une marque figée de ce que nous sommes aujourd’hui, mais aussi et surtout.

 Un message viatique que nous offrons aux générations à venir.